Guillaume Pinson

Note de l’éditeur

Article
Texte intégral

1Près de vingt-cinq ans après sa parution en volume, l’équipe de Médias 19 est heureuse de proposer la réédition en libre accès du grand livre de Marc Angenot, 1889, un état du discours social. Depuis longtemps introuvable en librairie1, cet ouvrage a marqué la recherche en renouvelant profondément les approches sociales de la littérature. Autour de la notion de « discours social », Angenot a forgé une méthode d’analyse des textes d’une grande rigueur, imposant la nécessité de ne pas isoler la littérature et au contraire de la considérer dans ses liens avec l’ensemble de la masse imprimée auquel elle appartient.

2Dans cet ensemble – et du fait même de la sélection d’une année de la fin de la décennie 1880, au moment où le système médiatique français parvient à maturité – l’imprimé périodique occupe une place fondamentale. Journaux quotidiens, publications hebdomadaires, grandes et petites revues, feuilles diverses : rien ne semble avoir échappé à l’attention du chercheur. Angenot a ainsi mis en lumière des phénomènes médiatiques historiquement rejetés par la recherche, souvent occultés par une idéologie scolaire qui tendait à considérer le texte littéraire dans son immanence : les liens profonds entre littérature et journalisme, l’omniprésence de la fiction dans la presse, les rapports compliqués de la littérature légitime avec l’imprimé de grande consommation, les sentiments d’angoisse sociale de la fin de siècle véhiculés par les journaux et intensément repris et fictionnalisés par le roman… La thèse qu’il propose au chapitre 8 sur la « gnoséologie romanesque » (le roman non comme genre mais comme forme de mise en discours hégémonique) est peut-être l’une des plus fortes de l’ouvrage. Elle est vérifiée bien entendu magistralement tout au long de ce travail, mais aussi depuis une dizaine d’années par les travaux en histoire littéraire de la presse. Il suffit de lire la grande somme de la Civilisation du journal pour se rendre compte que les propositions de 1889 à cet égard se sont révélées d’une grande justesse, tant la presse française – toute la presse, pas seulement la « case feuilleton » ou la presse spécialisée – est travaillée par la fiction, la mise en récit, la littérature2. Voilà pourquoi aujourd’hui les chercheurs en histoire littéraire de la presse – liés pour certains d’entre eux au projet Médias 19 – sont nombreux à se réclamer de la théorie du discours social, rigoureusement scientifique, et qui légitime la plongée dans les vastes corpus journalistiques.

Image1

Marc Angenot

3Cette réédition reprend exactement le texte paru en 1989. Les sections de la table des matières sont transposées dans les rubriques de la présente édition numérique, et chaque chapitre occupe une page web, avec ses notes latérales. Marc Angenot a rédigé pour cette occasion une grande introduction inédite, dans laquelle il propose un retour sur le travail qui, en amont, l’a amené à concevoir puis éprouver sa théorie du discours social, et en aval ce qui en a découlé en termes de propositions et d’analyses subséquentes. Je remercie profondément Marc pour la confiance qu’il a témoignée en ce projet de réédition, et pour sa générosité en acceptant d’offrir cet ouvrage en libre accès. Merci également au laboratoire Ex Situ, dirigé par René Audet à l’Université Laval, qui a effectué le travail technique qui fut à la base de cette réédition : numérisation puis reconnaissance de caractères.

4Pour terminer, je dois remercier deux étudiantes qui ont fourni un travail éditorial remarquable dans ce projet : Catherine Blaquière (étudiante de l’Université Laval) et Nadia Bendjebbar (de l’Université de Montpellier 3, qui a été stagiaire à Québec en hiver et au printemps de 2013). Elles n’ont pas compté leur temps pour offrir cette réédition, qui sera bientôt proposée également aux formats PDF et ePub. 1889 entre ainsi, grâce à ce dévouement de Catherine et de Nadia, dans sa nouvelle vie numérique.

5(Université Laval)

Notes

1  On peut toutefois commander un exemplaire de la première édition auprès de Marc Angenot, qui a conservé plusieurs copies de son livre. On se référera pour cela au site personnel du chercheur, qui fournit les instructions pour commander l’ouvrage.

2  Dominique Kalifa, Philippe Régnier, Marie-Ève Thérenty et Alain Vaillant (dir.), La Civilisation du journal. Histoire culturelle et littéraire de la presse française au XIXe siècle, Paris, Nouveau monde, 2011.

Pour citer ce document

Guillaume Pinson, «Note de l’éditeur», Médias 19 [En ligne], 1889. Un état du discours social, Publications, mis à jour le : 04/09/2013, URL : http://www.medias19.org/index.php?id=13859.

Pour en savoir plus sur l'auteur

Voir tous les textes de Guillaume Pinson sur Médias 19