Giovanna Bellati

Annexe 3. La Suite du Folliculaire

Article
Texte intégral

1Le Journal des théâtres du 18 juillet 1820 annonce que « Le Petit Folliculaire, parodie de la nouvelle comédie de M. De la Ville, est en répétition au Vaudeville ». À cette époque la comédie de Delaville continue ses représentations à la Comédie-Française, et Artaxerce va bientôt être mis en scène à l’Odéon. Vers la fin de juillet le Folliculaire sera aussi joué à Rouen: il s’agit donc d’une période très heureuse dans la carrière théâtrale de notre auteur, qui est présent sur plusieurs théâtres à la fois et qui va recevoir aussi les « honneurs » d’une parodie.

2Le Petit Folliculaire sera représenté pour la première fois le 8 août 1820, au Théâtre du Vaudeville, sous le titre de La Suite du Folliculaire. Le rôle du journaliste était joué par Laporte, qui, spécialiste des rôles d’Arlequin, dut – quelque bizarre que ce choix pût paraître – représenter le folliculaire en Arlequin, comme le signalent des comptes rendus du Journal des théâtres du 9 et du 11 aoôut. Les rôles de Blinval et de Julie, les comédiens en herbe, furent confiés à Gontier et à Mlle Minette, ceux de l’oncle et de la servante à Guillemain et à Mme Bras. Il semble d’ailleurs que cette comédie-vaudeville n’ait pas été reçue favorablement: le Journal des théâtres du 11 août parle d’un «accueil glacial», attribué à un sujet qui est jugé trop «politique» pour le public du Vaudeville.

3La pièce fut publiée chez Martinet :

Image1

4Consulter la pièce sur Google books.

Pour citer ce document

Giovanna Bellati, «Annexe 3. La Suite du Folliculaire», Médias 19 [En ligne], La presse en scène, Anthologies, Alexandre de la Ville de Mirmont, Le Folliculaire (1820), mis à jour le : 10/05/2015, URL : http://www.medias19.org/index.php?id=22014.

Pour en savoir plus sur l'auteur

Voir tous les textes de Giovanna Bellati sur Médias 19