Actualités

Colloque international "Jules Verne et la culture médiatique, de 1864 à nos jours"

Annonce publiée le 7 avril 2016
colloque-international-jules-verne-et-la-culture-mediatique-de-1864-a-nos-jours

Maison de la littérature, 40 rue Saint Stanislas, Ville de Québec

28 et 29 avril 2016 / Entrée libre

Organisé par Guillaume Pinson (Université Laval) et Maxime Prévost (Université d’Ottawa)

Le colloque Jules Verne sera précédé du Premier colloque Médias 19 des jeunes chercheurs en littérature et culture médiatique, mercredi 27 avril, à la Maison de la littérature (entrée libre).

 

Programme 

Jeudi 28 avril : Jules Verne et les médias

 

13h00 : accueil et mot de bienvenue aux participants

Séance 1. Présidence : Thierry Belleguic (Université Laval)

13h30 – Claire Barel-Moisan (CRNS / ENS Lyon) : « Du Magasin à La Science illustrée : l’hybridation du roman vernien dans l’écosystème de la revue »

14h00 – Gérard Fabre (CNRS) : « Le  Klondike  de  Jules  Verne.  De  quelques périodiques  français au Volcan  d’or (1898-1899) »

14h30 – Pascal Durand (Université de Liège) : « La Ligne et la boucle : Michel Strogoff ou l’involution »

15h00 : pause

Séance 2. Présidence : Maxime Prévost (Université d’Ottawa)

15h30 – Sylvain Venayre (Université de Grenoble) : « La Mort de Jules Verne : un événement-monde ? »

16h00 – Zoé Commère (Universités Laval et Lyon II) : « Le Tour du monde en 100 ans »

16h30 – Valérie Jeanne-Perrier (CELSA Université Paris Sorbonne) : « "L’Homme de média comme inventeur de génie" : un impensé vernien contemporain. Jules Verne, écrivain précurseur des "mythographies médiatiques" actuelles »

 

Vendredi 29 avril : Adaptations, reprises et transfictionnalité

Séance 3. Présidence : Anne-Marie Fortier (Université Laval)

9h00 – Anthony Glinoer (Université de Sherbrooke) : « Le Québec de Verne(s) »

9h30 – Jean-Christophe Valtat (Université Montpellier III) : « Verne ce héros : transfictions et dépersonnalisations »

10h00 – Nicolas Gauthier (Université de Waterloo) : « Romancier et agent secret : Jules Verne, personnage vernien dans La Lune seule le sait »

10h30 – Bounthavy Suvilay (Université Montpellier III) : « Double Médiation dans Le Tour du monde en 80 jours : que reste-il de Verne dans ces 26 épisodes hispano-japonais ? »

11h00 : pause

Séance 4. Présidence : Guillaume Pinson (Université Laval)

11h30 – Laura Egas (Université de Picardie – Jules Verne) : « L’Héritage de Jules Verne vu à travers l’œuvre de Méliès »

12h00 – Maxime Prévost (Université d’Ottawa) : « Jules Verne à Hollywood, années 1950 : un état (partiel) de l’imaginaire social »

12h30 : dîner (buffet sur place)

Séance 5. Présidence : Maxime Prévost (Université d’Ottawa)

14h00 – Thomas Carrier-Lafleur (Université de Montréal) : « Les inventaires pittoresques. Aspects et transformations de l’œuvre vernienne dans les Voyages très extraordinaires de Saturnin Farandoul d’Albert Robida »

14h30 – Mélodie Simard-Houde (Université de Paris 1) : « Réécrire le Tour du monde à l’ère du projet Gutenberg »

15h00 – Jean Rime (Université de Fribourg) : « De  Jules  Verne  à  Hergé : l’interface  médiatique  comme  alternative  au  modèle  de l’influence »

15h30 – Fin du colloque et vin de l’amitié

 

Résumé du colloque

Ce colloque a pour objectif d’étudier les multiples facettes de la relation complexe de Jules Verne et de la culture médiatique, en amont et en aval de l’œuvre, des années 1860 à nos jours. Tel Phileas Fogg, le héros du Tour du monde en quatre-vingts jours et grand lecteur de journaux, Jules Verne est un homme en prise directe sur le discours social, et qui se distingue par la maîtrise qu’il en affiche : tout ce qui s’écrit, se pense et se représente dans la presse et la littérature contemporaine pénètre ses notes de lecture et la composition de ses romans, de sorte que son œuvre constitue un point d’observation idéal pour cartographier certaines topiques de l’imaginaire social. En outre, on peut à juste titre voir en Verne un mythographe, c’est-à-dire un créateur de mythologies modernes qui ont trouvé à s’incarner dans la culture médiatique de son temps et dans ses déclinaisons ultérieures : adaptations cinématographiques, imitations et reprises des Voyages, bande dessinée… À l’occasion de ce rendez-vous à la Maison de la littérature de Québec, quinze chercheurs feront part de ces multiples déclinaisons médiatiques de l’œuvre de Verne.

colloque-international-jules-verne-et-la-culture-mediatique-de-1864-a-nos-jours