Journaux numérisés

Cette section du site regroupe des journaux francophones du 19e siècle disponibles sous formats numériques. Elle agrège des collections issues de bibliothèques européennes, canadiennes et américaines essentiellement, tout en se concentrant sur les journaux quotidiens et d'information, et sur certains hebdomadaires ou mensuels importants. Elle n'est pas exhaustive. Les chercheurs ont donc intérêt à consulter les diverses plateformes numériques (bibliothèques nationales, municipales, etc.) afin de compléter leur inventaires des titres disponibles. Cette bibliographie est aussi disponible sur une carte du monde, qui permet de prendre connaissance de la situation géographique précise de chacun des titres.

Carte du mondeCette carte recense les journaux francophones numérisé du 19e siècle. Les adresses civiques de la première publication, lorsque connues, sont fournies. Un hyperlien permet de se rendre sur le site qui héberge la collection numérique du journal sélectionné. Cliquer sur le lien suivant pour vous rendre sur la carte: https://mapsengine.google.com/map/edit?mid=zJqOT6D190aU.kPi9R03oQbCQ

Antilles

Asie

L'Avenir du Tonkin (Hanoi, 1886)

Le Journal de Shanghai

Publié à partir de 1927 dans la concession française de Shanghai, cet important journal quotidien a été édité jusqu'en 1940. Il est disponible en ligne sur Gallica pour la période 1928-1940.

Revue de l'Extrême-Orient (Shanghai, 1901)

Australie

Belgique

Les périodiques belges ici regroupés sont issus de la Digithèque "Revues littéraires belges" de l'Université Libre de Bruxelles (pour la liste complète des titres disponibles, consulter directement le site de la Digithèque). De nombreux journaux quotidiens belges sont disponibles sur la bibliothèque numérique Belgica.

L'Art moderne (1881-1914)

Le Coq rouge (1895-1897)

Durandal (1894-1921)

L'Indépendance belge (1831-1933)

La Jeune Belgique (1881-1897)

La Jeune revue littéraire

Le Masque (1910-1914)

La Wallonie

Brésil

Canada (hors-Québec)

L'Agriculteur (St-Boniface)

Le Canadien (Windsor, 1891)

Les Cloches de Saint-Boniface

Le Courrier de l'Ouest

Le Courrier d'Essex (Windsor, 1884-1886)

Description de la Bilbiothèque de l'Université Simon Fraser : "The French-language newspaper Le Courrier d’Essex began publishing in 1884 in Windsor. In 1885 its name was changed to Le Courrier de l’Ouest, expanding its reach to serve French communities outside Essex County. It ceased publication altogether in 1886. It appears to have been published at irregular intervals and most issues do not survive or are incomplete. Those pages that are available, however, are a fascinating testament to its time and place. Coverage of the Riel Rebellion, for example, mingles with international news, religious instruction, poems and anecdotes for family reading, and local advertising."

Courrier de Nouvelle-Calédonie (Victoria, 1858)

Le Courrier d'Outaouais (Ottawa, 1869-1876)

Description du site de la Bibliothèque de l'Université Simon Fraser : "The French-language newspaper Le Courrier d'Outaouais was published from 1869 to 1876 in Ottawa. Publication may have been irregular, and not all issues are available or complete. We include here several issues of a newspaper called Le Courrier d’Ottawa, published in the 1860s, which may have been a precursor to Le Courrier d’Outaouais. The earlier publication described its mission to be "An entity capable of defending their interests, and able to appreciate their position regarding Canadian nationality." The second publication described its coverage as "politics, literature, commerce, industry and agriculture."

Courrier du Nord-Ouest (Winnipeg, 1888)

"This short-lived weekly newspaper (May to December 1888) was founded in St. Boniface by James Prendergast, Provincial Secretary in the newly-formed Liberal government under Thomas Greenway. The editor was former M.P. for Ste. Agathe, Ernest Cyr. Its publication was in response to a need for a French language political newspaper for the provincial Liberal party. The newspaper could not gain the support of the staunchly Conservative population of St. Boniface, and disappeared following Cyr’s defeat in the provincial election in June 1888" (Manitobia, Digital Ressources on Manitoba History).

L'Écho du Manitoba (1898-1905)

"A weekly founded January 27, 1898 by a group of Liberals including Morris M.P. Alphonse Martin, l’Écho du Manitoba had a specific goal. Laurier’s victory at the federal level and the Laurier-Greenway compromise of 1897 had revived the French Liberal party in Manitoba, which needed an official organ. Its program was simple: “our race, our language, our religion”. The last issue was published on July 20, 1905, when its editor Henri d’Hellencourt left Manitoba for Québec" (Manitobia, Digital Ressources on Manitoba History).

L'Évangéline

Il existe également des numéros disponibles sur le site de Bibliothèque et Archives Canada.

La Gazette d'Ottawa (1878-1879)

Hébergé sur le site de Bibliothèque et Archives Canada. Voir le Dictionnaire des écrits de l'Ontario français (2010, p. 368) pour quelques précisions sur ce journal.

L'Impartial (Île-du-Prince-Édouard, 1893-1915)

Le premier journal francophone de cette province du Canada.

La Liberté

La Libre Parole (Winnipeg, 1916-1919)

"La Libre Parole, a weekly, started May 4, 1916. Larger and more carefully laid-out than its predecessors, this Liberal newspaper could not compete with its Conservative rivals Le Manitoba and La Liberté and ceased publication in 1919. This digitized collection ends with the September 20, 1917 issue" (Manitobia, Digital Ressources on Manitoba History).

Le Manitoba (1881-1925)

"Le Manitoba took over from Le Métis in 1881 its new title reflecting the changing demographic make-up of the province. It disappeared in 1925, losing a hard-fought battle against the Church-supported Conservative weekly, La Liberté. Weekly editions are available from October 13, 1881 to October 5, 1882 inclusive. It is published in a semi weekly format only from October 26, 1882 to October 18, 1883. For a short period, October 18, 1883 to January 10, 1884, it is published in both semi weekly and weekly editions. From January 17, 1884 until 1925, it is published weekly only (Manitobia, Digital Ressources on Manitoba History).

Le Métis (1871-1881)

Une collection en ligne est aussi disponible sur le site Manitobia.

L'Ouest Canadien (1889)

"L'Ouest Canadien was published weekly in St. Boniface from February 14 to August 14, 1889, when Prendergast left the Liberal cabinet because of the government’s plans to abolish official bilingualism and provincial funding to denominational schools" (Manitobia, Digital Ressources on Manitoba History).

Le Patriote de l'Ouest (Saskatchewan)

La Survivance (Edmonton)

Le Triboulet (Ottawa)

L'Union (1917-1929)

La collection n'est que partiellement numérisée. En 1928, La Survivance prendra le relais et s'imposera comme le journal francophone d'Alberta, jusqu' à la fin des années 1960.

Égypte

Le Bosphore Égyptien, journal politique quotidien (1878-1895)

Cet important journal, né à Port-Saïd et devenu quotidien à son transfert au Caire, offre à la communauté francophone d'Egypte des informations sur l'actualité internationale mais également des feuilletons littéraires (Maupassant et Rimbaud ont notamment collaboré), des bulletins boursiers et commerciaux, des publicités diverses ainsi que la retranscription des principaux actes officiels égyptiens. Le numéro du 31 décembre 1889 résume le contenu éditorial en indiquant relever "les incidents remarquables de tout ordre". Le Bosphore égyptien est aujourd'hui surtout connu indirectement, pour l'affaire du meurtre d'Olivier Pain au Soudan, en 1885, par un ancien rédacteur du journal.

La Décade Égyptienne (1798-1800)

Le Delta (1911-1915)

The Egyptian Gazette (journal bilingue franco-anglais, 1882-1904)

La Nouvelle revue d'Égypte (1900-1905)

Le Phare d'Alexandrie (1843? - 1925)

La Réforme, revue littéraire, politique et mondaine (1892-1960)

La Revue d'Égypte (1894-1897)

Devient la Nouvelle revue d'Égypte en 1900.

La Revue internationale d'Égypte (1905-1907)

Empire ottoman

On trouvera la liste des journaux numérisés à ce lien, qui renvoie aux bases du projet SALT et de Gallica.

 

Présentation du corpus par Gallica : "La presse ottomane francophone désigne avant tout la presse des industriels et commerçants français entretenant des intérêts en Orient et par conséquent des rapports étroits avec l’Empire ottoman. L’Annuaire oriental (Constantinople, 1889-1929), dont la Bibliothèque nationale de France conserve l’année 1891, en témoigne de manière éclatante avec ses 1500 pages d’information et d’annonces. Par ailleurs, elle renvoie à une presse, publiée dans les frontières de l’actuelle Turquie (notamment à Istanbul et à Smyrne, l’actuelle  Izmir) mais aussi dans les nombreux pays qui ont connu la domination ottomane, de la Macédoine à la Palestine (les publications égyptiennes n’entrent pas dans le périmètre de ce projet). La presse ottomane francophone est également celle des communautés levantines, elle est donc aussi juive, grecque ou arménienne. Hostile ou loyale au pouvoir, à l’image des deux titres « arméniens », La Patrie (1908-1913), hebdomadaire anti-séparatiste et profondément ottoman, et Pro-Arménia (1900-1914), l’organe bimensuel des « revendications arméniennes ». Enfin, il ne faut pas oublier que cette presse, publiée à Paris ou à Constantinople par des sujets ottomans ou des citoyens français, est tour à tour celle des exilés et opposants au Sultan, qui espèrent sensibiliser l’Occident à leur cause, et celle du pouvoir en place qui dissimule à peine sa stratégie politique visant à réduire cette opposition.

 

Ce corpus de publications périodiques réuni sous la désignation « Presse ottomane francophone » est un parfait témoin d’une époque révolue durant laquelle la France et  la Sublime Porte se vouent une admiration mutuelle.

 

A compter de 1795, date à laquelle le premier journal voit le jour en Turquie, plus de 700 titres de périodiques entièrement ou partiellement écrits en langue française sont publiés dans l’aire ottomane. Si les premiers titres relèvent plutôt de la presse française en terre turque, l’on observe  dès 1824, l’émergence d’une presse francophone ottomane, à la  périodicité plus régulière et à la  longévité plus affirmée comme, par exemple, le Spectateur oriental et ses titres successifs, Le courrier de Smyrne et Journal de Smyrne (Izmir, 1824-1842). Particulièrement faste pour cette presse, la période 1850-1875 est  suivie d’une longue période de perturbations due à la censure (1876-1908) mais s’avère, paradoxalement, prolifique quant au  nombre de titres et malgré des durées de vie incertaines! Ainsi, l’on aurait recensé, pour les seuls journaux turcs en français,  94 nouvelles autorisations de publication en l’espace de deux ans. Au lendemain de l’armistice de 1918 et pendant l’occupation de l’Empire, la presse en français jouit d’un régime de faveur et se maintient bien au-delà de l’avènement de la République en 1923.  De nombreux titres turcs ont alors une édition française qui communique sur la nouvelle Turquie occidentalisée et forgée par les réformes kémalistes.  Le déclin de la presse francophone s’amorce dans les années 1930 et se poursuivra pendant les deux décennies suivantes."

États-Unis

Le cas de la presse franco-américaine est particulier. La plupart des titres ici sont des éphémères, ou n'ont duré que quelque semaines. Le cas de la presse de Louisiane est différent, comme en témoigne la longévité de l'Abeille de la Nouvelle Orléans ; mais il s'agit à notre connaissance du seul journal presque intégralement numérisé (à partir de microfilms).

L'Abeille américaine (Philadelphie)

L'Abeille de la Nouvelle-Orléans (1827-1923)

The New Orleans Bee/ L’Abeille de la Nouvelle-Orléans was a French language newspaper published in New Orleans beginning on September 1, 1827. An English section was added three months later. The newspaper continued as a dual language publication until 1872 when the English portion was dropped and once again it became French only. Briefly [1829-1830] there was also a Spanish language section. The New Orleans Beewas originally published three times a week, but became a daily after a few years. Publication ceased in 1925.

L'Ami des lois (Nouvelle-Orléans)

Le Canadien des États-Unis (New York)

Le Canado-Américain (Manchester)

Le Citoyen franco-américain

Courrier de la Louisiane (1807-1859)

L'un des plus importants journaux francophones de Louisiane, le Courrier est probablement le premier journal quotidien du continent nord-américain, à partir du début des années 1850.

Courrier des États-Unis (1828-1938)

Publié à New York, le Courrier des États-Unis était le plus important journal franco-américain, et celui qui connut la plus grande longévité. Il n'existe pas de collection numérisée intégrale. On peut trouver quelques exemplaires sur Gallica. Quelques numéros aussi disponibles sur Gallica.

Courrier de San Francisco (1852-1885)

On trouve à ce lien quelques exemplaires numérisés des années 1870.

Courrier des Opelousas (Louisiane, 1852-1910)

Journal bilingue (deux pages en anglais, deux pages en français), fondé en 1852 par un immigrant suisse, Joël Henri Sandoz, et par le maire de la ville d'Opelousas, André Meynier. Le Courrier renonce à sa section française au début du 20e siècle.

L'Écho de l'Ouest

Écho des Canadiens (Manchester, NH, 1879?-1884?)

Le Louisianais (1865-1883)

Journal de la paroisse Saint-Jacques. Collection disponible jusqu'en 1881 sur le site de la Library of Congress.

Le Louisianais et ami des lois

Le Meschacébé (1853-1942)

Journal publié à Lucy, paroisse de Saint-Jean-Baptiste, en Louisiane. Il fut lancé en 1853 par le Français Hippolyte-Prudent de Bautte (utilisant le pseudonyme de Prudent d'Artly), ancien collaborateur du Corsaire à Paris.

Le Messager (1846-1860)

Journal publié à Bringier, en Louisiane.

Moniteur de la Louisiane (1794-1814)

Le Moniteur de la Louisiane, lancé en 1794, est le premier journal de Louisiane, toutes langues confondues. Il cessa de paraître en 1814. Un exemplaire, du 21 février 1810, est disponible en ligne ; et quelques autres exemplaires de l'année 1802 sont aussi disponibles sur la Louisiana Newspaper Access Programm.

L'Orléanais (1852-1858)

L'Ouest français

Le Patriote canadien (Burlington, 1839-1840)

Journal lancé par Ludger Duvernay, lors de son exil au Vermont pendant les Rébellions.

Le Pionnier de l'Assomption (1850)

Sentinelle de Thibodaux (1875-1898)

L'Union franco-américaine

France

L'Action française

L'Aurore

Le Constitutionnel

La Croix

L'Écho de Paris

L'Éclair

Le Figaro

Le Figaro (supplément littéraire)

La France républicaine

Le Gaulois

Gazette des tribunaux

Amorcée en 2011 avec le soutien de la Bibliothèque nationale de France (BnF-Paris), la numérisation de « La Gazette des Tribunaux, journal de jurisprudence et des débats judiciaires » réunit l’École nationale de la magistrature (ENM-Bordeaux), propriétaire de la collection, et l’Ecole nationale d’administration pénitentiaire (ENAP-Agen), chargée de la mise en ligne des fascicules numérisés.

Gil Blas

L'Humanité

L'Intransigeant

Le Journal

Le Journal des débats politiques et littéraires

La Justice

La Lanterne

Le Magasin pittoresque

Le Matin

Le Monde illustré

Le Mousquetaire

Le Petit Journal

Le Petit Journal illustré

Le Petit Journal (supplément du dimanche)

Le Petit Parisien

Le Populaire

La Presse

Le Rappel (1869-1933)

Le Rire

La collection est hébergée par la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image, qui présente ainsi cet hebdomadaire : "Publié par Félix Juven à partir de 1894, Le Rire se porta au premier rang de la presse humoristique avec une diffusion hebdomadaire de 100.000 exemplaires. La première série, celle-ci consultable en version numérisée, comporte 430 numéros du 10 novembre 1894 au 31 janvier 1903, et correspond à une période au cours de laquelle la bande dessinée naissante, encore fidèle à la tradition des histoires en images, tout à la fois côtoyait le dessin d'humour dans la presse satirique pour adultes et envahissait la presse enfantine, les mêmes dessinateurs collaborant souvent à l'une et à l'autre. Le Rire publia des textes (notamment de Tristan Bernard, Alphonse Allais, Jules Renard...), des histoires drôles, des échos sur l'actualité théàtrale et littéraire, et surtout des images, dessins d'humour mais aussi histoires séquentielles (Gustave Verbeck, Benjamin Rabier, De La Nezière, Emile Cohl, Thélem, Fernand Fau, Georges Delaw)."

Le Siècle

Le Temps

L'Univers

France (presse régionale et locale)

Un grand nombre de journaux régionaux et départementaux sont numérisés, ou en voie de l'être, mais ces collections numériques sont souvent mal connues. Notre répertoire est loin d'être exhaustif, mais on pourra se reporter à une étude de la Bibliothèque nationale de France, qui recense l'ensemble des titres disponibles ou qui font l'objet d'une action en cours de numérisation.

L'Abeille de Lorient

L'Abeille du Bugey et du pays de Gex

L'Abeille savoisienne

Annales de la Haute-Vienne

L'Association Rémoise

L'Avenir de la Bretagne

L'Avenir de la Vienne

L'Avenir de Lorient

L'Avenir de Lyon

La Bretagne

La Bretagne républicaine

Le Courrier de l’Ain

Le Courrier de Bretagne

Le Courrier du Centre

Le Courrier de Champagne

Le Courrier de la Drôme et de l’Ardèche

Le Courrier du Finistère

Le Courrier du Gard

Le Courrier de Limoges

Le Courrier du Morbihan

La Croix de l’Ardèche

La Dépêche de Brest

L’Écho des Alpes-Maritimes

L'Écho de la Bretagne

L'Écho de la fabrique

Ce journal est également disponible, avec annotations et résultats de recherches, sur un site de recherche de l'École normale supérieure de Lyon ; le projet porte sur L'Écho de la fabrique et sur la petite presse ouvrière des années 1831-1835.

L'Express de Lyon illustré

La Gazette vendéenne

L'Impartial de Bretagne

Le Journal d’Annonay

Le Journal d’Aubenas

Le Journal de Grasse

Le Journal de Lyon

Le Journal de Lyon et du Midi

Le Journal de Nice

Journal des Sables

Le Journal de Tournon

La Liberté, journal de Lyon

La Liberté, journal du Morbihan

Mémorial des Pyrénées

Le Messager breton

Le Messager de Nice

Le Morbihan

Le Morbihannais

Le Nouveau Lyon

L'Ouest-Éclair

L'Ouest-Éclair (édition de Nantes)
L'Ouest-Éclair (édition de Caen)
L'Ouest-Éclair (édition de Rennes)

La Patriote

Le Petit Comtois

Le Petit Journal lyonnais

Le Petit niçois

Le Précurseur

Le Progrès illustré

La Renaissance

Le Républicain du Rhône

Le Réveil de l’Ain

Le Réveil lillois

Le Réveil lyonnais

La Tribune de la région du Rhône

La Vérité

Le Vrai lillois

Grèce

Les périodiques listés ci-dessous ont été numérisés par la Bibliothèque du Parlement à Athènes. Leurs titres sont suivis entre parenthèses par leur lieu de parution et l'indication de la période couverte par la numérisation. Outre les périodiques publiés exclusivement en français, beaucoup d’entre eux sont bilingues, voire trilingues, ajoutant au grec et au français, l’italien. Les trois langues peuvent cohabiter au sein d’un même numéro mais il existe également certains périodiques grecs qui prévoient un jour dans la semaine où leur publication s’effectue en langue étrangère.


L'Actionnaire (Athènes, 1912-1918)

Revue économique, financière et commerciale paraissant tous les samedis.

Alexandre le Grand (Athènes, 1905-1907)

Journal de l'Association Centrale Macédonienne paraissant deux fois par mois en français et en grec.

L'Ami du Peuple (Athènes, 1839-1844)

Paraît tous les lundis, tantôt entièrement en grec tantôt en version bilingue grec-français.

Le Chroniqueur (Athènes, 1876-1877)

Journal politique et littéraire paraissant deux fois par semaine.

Le Courrier grec (Athènes, 1836-1842)

Journal politique, littéraire et industriel. Paraît le mardi et le vendredi.

1836-1838

1839

1840-1842

Echo de la Grèce (Athènes, 1868-1870)

Journal trilingue (italien, français, grec) paraissant tous les dimanches.

L'Epoque (Nauplie, 1834-1835)

Paraît tous les jeudis et les dimanches.

La Grèce (Athènes, 1871)

Paraît le samedi.

L'Indépendance hellénique (Athènes, 1867-1868)

Paraît tous les jeudis.

Le Messager d'Athènes (Athènes, 1876-1877)

Journal International pour l'Orient paraissant tous les samedis.

Le National (Nauplie, 1834-1835)

Journal politique, littéraire et industriel. Paraît tous les jeudis et dimanches.

L'Observateur Grec (Athènes, 1842-1844)

Journal des intérêts helléniques. Paraît tous les cinq jours.

Partie 1

Partie 2

Le Panhellénique (Athènes, 1853-1854)

Paraît les mardi, jeudi et samedi en grec et le vendredi en français. Tous les vendredis semblent être absents de la numérisation.

Philippoupolis (Philippoupolis, 1883-1884)

Paraît les mercredi et samedi.

Le Spectateur d'Orient (Athènes, 1890)

Le Spectateur d'Orient (Ancien Phare du Bosphore) paraissait à Athènes tous les jours excepté le dimanche.

La Tribune des Nationalités (Constantinople, 1912)

Revue politique hebdomadaire. [Pour la consulter se rendre à la page 267 du pdf.]

La Voix des Îles Ioniennes (Zante, 1858-1864)

Journal politique et littéraire. Paraît tous les samedis.

Inde

Mexique

La Lanterne de Cocorico (1892-1893)

Le Trait d'Union (Mexico, 1849-1892)

Fondé en 1849, Le Trait d'Union était un important journal francophone d'Amérique centrale, quotidien à partir de 1856, ce qui en fait -- avec le Courrier de la Louisiane -- l'un des plus anciens journaux quotidiens francophone des Amériques. Sur ce journal et son fondateur, le Français René Masson, voir l'article de Jacqueline Covo-Maurice dans la revue Caravelle (no 78, 2002). On peut également consulter, sur la plateforme OpenEdition, une anthologie des textes de Masson publiés dans Le Trait d'Union, établie par Thomas Calvo. Masson avait lancé et dirigé, quelques années plus tôt, le Franco-Américain à New York, sans succès. La collection numérique du journal ne démarre qu'en 1857. Sur le site de l'HDNM, sélectionner "Distrito Federal" puis sélectionner le journal dans la liste.

La Tribune (1867-1868)

Québec

L'Abeille canadienne (1818)

L'Abeille canadienne (1833)

L'Album universel

L'Ami du peuple, de l'ordre et des lois

L'Aurore des Canadas

Le Canada

Le Canada Français

Canadian illustrated News

Le Canadien

Le Canard

Le Charivari canadien (Montréal, 1844)

Le Charivari canadien (Québec, 1868)

Le Courrier de Québec

Le Courrier de Saint-Jean

Le Cri de l'Est (Matane, 1912)

Description du site de la bibliothèque de l'Université Simon Fraser : "The village of Matane, Québec, located on the Gaspé Peninsula directly across the St. Lawrence River from Baie-Comeau, was the site of a French agricultural settlement in the late 18th century. It remained a tiny community until the emergence of lumber and forestry industries in the late 19th century. The weekly town paper, Le Cri de L’Est, may have been published for only a year or two in 1911 and 1912, in the French language. It covered primarily news of the Gaspésie and Catholicism, and included family reading and local advertising. The issues available here date from March and April of 1912."

 

La Croix

Les Débats

La Défense

L'Écho de Charlevoix

L'Écho de la France

L'Écho des Bois-Francs

L'Écho du Pays

L'Étendard

L'Étoile du Nord

Le Fantasque

Le Farceur

Le Franc-Parleur

Le Franco-Canadien

La Gazette de Berthier

La Gazette de Joliette

The Quebec Gazette / La Gazette de Québec

La Gazette des Trois-Rivières

La Gazette des campagnes

La Gazette officielle du Québec

Le Journal des Trois-Rivières

La Justice

La Libre Parole

Le Magasin de Québec / The Quebec Magazine

Mélanges religieux, scientifiques, politiques et littéraires

Le Ménéstrel

La Minerve

Le Monde illustré

Le Nationaliste

Le Nord (Saint-Jérôme)

L'Observateur

L'Opinion publique

L'Ordre

La Patrie

Le Pays

Le Petit Québécois

Le Peuple

Le Progrès de l'Est

The Quebec Chronicle

The Quebec Mercury

La Quotidienne

La Revue canadienne

La Scie

La Sentinelle (Montmagny, 1883-1898?)

Quelques numéros numérisés sur les années 1893, 1891-1894 et 1898.

 

Le Spectateur Canadien

Le Temps

La Tribune

Le Trifluvien

L'Union Nationale

La Vérité

The Vindicator

Suisse

Uruguay